Leadership

Vendredi 21 juin, il est 9H00 du matin et après une longue route, j’arrive à Liège dans les jardins du Faubourg Saint Martin, une belle bâtisse verdoyante et ensoleillée avec une vue imprenable sur la cité ardente.

Je m’apprête à rejoindre les 30 chefs d’entreprises soigneusement invités par Henri Prevost, CEO du cabinet de conseil luxembourgeois BSPK pour un tour de table autour de la thématique du leadership.

Le leadership a toujours été pour moi une préoccupation, d’abord en tant que chef d’entreprise qui a le devoir de pouvoir inspirer mais aussi via mes activités de consultance aux travers desquelles j’ai croisé le chemin de centaines de managers et dirigeants avec le constat frappant que finalement très peu d’entre eux étaient de réels leaders.

Et c’est le processus qui fait cela. Dans une grande majorité d'entreprises, on devient manager suite à une succession de promotions et l’on se retrouve à devoir gérer du jour au lendemain des équipes sans y avoir été vraiment préparé...C’est là que le bât blesse! Découvrons pourquoi...

 

 Un invité  d’honneur et un symbole

Lors de cet événement business, nous avons eu la chance de recevoir un invité de prestige, Pierre de Villiers, Général d'armée et Chef d'Etat-Major spécialement venu de France pour passer la journée avec nous et partager son expertise de leader des armées, de représentant de l’autorité suprême pour la transposer au milieu entrepreneurial.

Et le ton était donné! Lorsque vous êtes en présence de quelqu’un qui a dû prendre des décisions à haute responsabilité avec des vies humaines en jeu et dont l’avis compte beaucoup pour les Présidents de la République, il y a une chose qui est sûre, c’est que vous allez apprendre énormément et ce fut le cas.

 

Voici donc les 4 conseils que j’ai retenus pour vous aider à devenir un bon leader en entreprise.

 

Conseil n°1 : Trouvez le bon équilibre.

Le leadership est un subtil mélange de diplomatie et de fermeté et il faut savoir trouver un bon dosage entre les deux.

Et c’est tellement vrai! Enormément de sociétés ont à leur tête ce qu’on appelle des « Petits chefs », c’est-à-dire des personnes qui donnent des ordres à leurs effectifs pour ensuite les exécuter sans les discuter. Les « Petits chefs » ont cette dureté froide qui leur font penser que c’est cela qui va leur donner de l’autorité. Grave erreur !

A la stricte opposée, il y a la mollesse tiède. Ce sont les chefs qui n’osent pas trancher ou prendre une décision ferme et radicale ou qui changent d’avis comme de chemises. Nous arrivons dans ce cas à une situation de flou et lorsqu’une équipe ne reçoit pas des objectifs clairs ou si le plan change en permanence, elle risque de se perdre! C’est comme un bateau naviguant en plein océan, si celui-ci ne connaît pas précisément son cap et sa destination finale, à tous les coups, il se perdra en mer.

Un bon leader doit donc avoir une communication claire, le courage de prendre des décisions, créer un message adhérant et ce, en utilisant beaucoup de diplomatie mais en étant aussi ferme quand il le faut pour fixer un cadre à respecter.

 

Conseil n°2 : Ayez une vision

Un bon leader est comme un guide animé par une vision forte. C’est lui qui doit montrer le chemin et l’exemple et qui doit donner du sens aux activités de ses équipes. Si dans votre travail, vous ne savez pas pourquoi vous le faites, vous aurez plus de mal à trouver la motivation pour le faire. La vision est cette énergie qui va vous donner l’envie d’avancer et de passer à l’action pour atteindre un but commun.

Certaines visions comme « I have a dream » de Martin Luther King  ou « Think Different » de Steve Jobs ont d’ailleurs tout simplement changé le monde .

Avoir une vision d’entreprise claire et motivante est donc le socle de base et le point de départ du succès de votre entreprise. Ayez donc cette vision et communiquez-la avec passion

 

Conseil n°3 : Aimez les gens

C’est sans doute le conseil qui a le plus résonné en moi ! Un vrai leader se comporte comme un vrai capitaine d’équipe qui aime les gens avec qui il travaille et au plus vous considérerez les gens et vous leur donnerez de la confiance, au plus ils vous la donneront en retour ! C’est le principe de la réciprocité ! Fixez les rôles, délimitez les périmètres de responsabilité de chacun et faites leur juste ensuite tout simplement confiance dans ce qu'ils font de mieux!

On peut d’ailleurs faire un parallèle avec le milieu du sport et par exemple deux événements récents dans le football avec les victoires de la France en Coupe du Monde où de Liverpool en Champion's League.

Le trait commun de ces 2 équipes ? Deux entraîneurs, Didier Deschamps et Jürgen Klopp qui sont deux personnes qui aiment profondément leurs joueurs et leur staff et qui leur ont communiqué une totale confiance, autant dans les gestes que dans la parole. Et vous connaissez la suite, dans les 2 cas, le titre suprême!

Je vous conseille d’ailleurs de regarder la vidéo ci-dessous...En développant ces qualités relationnelles, croyez-moi, vous allez vous aussi avoir des résultats extraordinaires.

 

Comme vous l'avez constaté, les plus grands joueurs marchent beaucoup à l’affect et à la confiance! Sachez que c’est pareil avec vos employés dans vos entreprises !  

Le management 2.0 doit donc intégrer cette base qui est la confiance tout en gardant en tête la nuance que la confiance n'exclut pas le contrôle. Nous ne sommes cependant plus dans une approche "Command & Control" mais bien dans une démarche où le contrôle doit juste être là pour faire en sorte que tout soit bien mis en place afin que les objectifs soient atteints. Tout le chemin ensuite pour y arriver est une question de confiance aux autres!

 

Conseil n°4 : Sachez bien vous entourer

Nous avons parlé dans le deuxième conseil d’avoir une grande vision mais une entreprise qui veut du succès doit avoir en plus une bonne stratégie et de bonnes tactiques.

En faisant le parallèle avec les champs militaires, c’est en ayant de bonnes tactiques qu’on gagne des batailles et c’est en ayant une bonne stratégie que vous allez gagner la guerre.

Et pour cela, il va falloir bien s'entourer et créer autour de vous un cercle d’excellence qui va vous conseiller.

Même si la décision finale est de la responsabilité du leader, ce sont les éléments apportés par les experts qui l’entourent qui vont l’aider à la prendre. Comme on dit, l’intelligence moyenne d’un groupe sera toujours plus grande que la somme des intelligences individuelles et c’est comme cela que l'on prend les meilleures décisions.

 

Pour conclure, un bon leader n’est pas quelqu’un d'isolé ou de déconnecté dans sa tour d'ivoire à commander ou donner des ordres avec autorité. Un bon leader, c’est quelqu’un qui est proche des gens, qui montre l’exemple et qui va lui-même sur le terrain pour mieux comprendre ses équipes. Au plus vous ferez cela, au plus vous serez proche des gens et au plus vous apprenez à les connaître, au plus vous allez être quelqu’un d’apprécié. Ne considérez plus jamais vos effectifs comme des numéros et des pions ! Chaque personne a un prénom et mérite plus de considération. Si vous comprenez cela, cela changera totalement l’ambiance et la productivité de votre entreprise.

 

Enfin, j’ai apprécié cet événement de haute qualité. Je remercie BSPK pour cette organisation irréprochable, pour l’accueil chaleureux et la grande qualité des participants. Nous étions plongés pendant cette journée dans un microcosme à haut rendement proche de l’excellence qui m’a apporté, en tant que patron d’entreprise, une énorme valeur !

 

Je remercie aussi le Pitchbar et Olivier Depardieu, partenaire de l’événement pour l’invitation et enfin Monsieur le Général Pierre de Villiers. Vous êtes un homme généreux avec un grand savoir. Vous êtes un homme de terrain et cela fait de vous un bon professeur qui je suis sûr va énormément inspirer, impacter et fédérer la relève, la jeunesse qui bâtira le monde de demain, celle que vous appréciez tant et en qui vous croyez tant !

Je vais lire avec attention les conseils précieux de votre livre et pour ceux qui souhaitent aussi se le procurer, voici le lien.

Rédaction: Jérémie Vanopdenbosch

Photographies: Aurore Delsoir

Si cet article peut aider ou donner de la valeur à d'autres personnes, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux en cliquant sur les boutons ci-dessous.